Le Parlement wallon est en ordre de marche : reste à réenchanter la démocratie !

DP_bilan_1_PW

Si les Wallons se méfient des partis politiques, 80 à 90% d’entre eux tiennent tout de même à la démocratie… et au Parlement. C’est un signal ! Un signal que la voie du changement et du réenchantement de notre système politique devra également passer par la modernisation de notre système parlementaire et son ouverture vers les citoyens.

En l’espace de cinq petites années, le Parlement wallon est entré de plain-pied dans le 21ème siècle en réformant tant son fonctionnement que sa gouvernance. Il était temps ! Il doit désormais travailler au renforcement de sa légitimité et prouver sa capacité à innover et à prendre en compte la globalité et le long terme dans un contexte d’accroissement de ses compétences. Oui ! Notre démocratie parlementaire peut apporter sa contribution à un futur plus désirable et avoir prise, face aux forces du marché, sur les enjeux fondamentaux de notre région. En renforçant le travail parlementaire et sa valorisation ainsi que l’ouverture à la société et la participation citoyenne.

Après un peu plus de deux années à la Présidence du Parlement wallon, je me risque dans le texte ci-après un une forme de bilan de la législature écoulée et surtout à formuler une série de propositions pour améliorer le fonctionnement de notre démocratie régionale à partir du Parlement.

Rideau ! Le Parlement wallon est en odre de marche : reste à réenchanter la démocratie ! Propositions.