Vive la slow politique !

Santé, éducation, économie, cohésion sociale, diplomatie, finance, environnement… dans tous les domaines de l’action politique les défis auxquels nous sommes confrontés sont de plus en plus complexes. Les aménagements à la marge et les réparations de fortune ne suffisent plus. Il est temps d’inventer de nouvelles réponses aux questions de notre époque ; des réponses qui touchent le coeur d’un système qui génère aujourd’hui des inégalités insupportables et l’épuisement insensé des ressources naturelles. Même dans l’urgence des crises, nous devons apprendre l’art de la solution lente…

Qui a encore le temps de s’embarrasser du long terme ? Nous voulons des résultats immédiats en vue des prochaines élections ou de la prochaine conférence de presse. L’empressement et les simplismes remplacent la détermination et la nuance.

Alors, qui osera dire « il me faudra du temps pour déterminer la façon de régler ce problème » ? La volonté de ralentir pour réfléchir, analyser ou consulter est souvent assimilée à de la faiblesse, surtout en temps de crise.

Daniel Kahneman, l’un des deux seuls psychologues à avoir reçu le prix Nobel d’économie, écrivait que la préférence naturelle de nombreux électeurs pour des politiciens qui fonctionnent « à l’instinct » réduit la démocratie à un carrousel de remèdes à court terme.

Personnellement, avec ma sincérité et mes convictions, je mets toute mon énergie à construire, avec bien d’autres, une société plus juste, plus conviviale, plus respectueuse de la nature, qui mette réellement en pratique l’adage « prévenir plutôt que guérir ».

Et, plus que jamais, je pense que l’urgence, c’est le long terme !

C’est avec cet horizon que je veux poursuivre mes combats en faveur de la transition écologique. Je souhaite le faire avec l’ambition de changements politiques profonds mais aussi dans le respect et l’écoute de chacun ; convaincu que chaque jour, même à bas bruit, notre exemple change le monde.

Le dimanche 25 mai, votez. Lentement. Et avec votre temps.

Patrick Dupriez

Patrick Dupriez, pourquoi faites-vous de la politique ?

Une interview de Martine Cornil, en marge d’une soirée Tuppervert.


A lire — Carl Honoré, Lenteur, mode d’emploi, Marabout, 2013.
Morceaux choisis pages 16,10, 18, 32, 40, 20.