Tag: aménagement du territoire

hp_01

Changer de regard sur l’habitat permanent

Aujourd’hui, plus de 10 000 personnes vivent en Wallonie dans des zones d’«habitat permanent», c’est-à-dire dans des zones (forestières ou de loisir essentiellement) qui ne sont pas destinées formellement à de l’habitat et dans des habitations qui ne correspondent pas toujours à la définition administrative du logement : caravanes, chalets… L’habitat permanent porte donc mal son nom puisqu’il est en fait souvent un habitat précaire pour des raisons pratiques et/ou administratives.

Initié par la Région Wallonne en 2003, le « plan HP » marquait une volonté d’éliminer progressivement ce phénomène considéré comme « portant atteinte à la dignité des personnes ». Mais pour Ecolo, il est temps de poser la question autrement.

(suite…)



verkehrssicherheit-securite-routiere-sicurezza-stradale_572_381

La sécurité routière, cause régionale. Direction « mobilité apaisée ! »

La sécurité routière ne semble pas faire partie des enjeux de la campagne électorale. Comme si notre société acceptait implicitement son millier de morts annuel sur les routes, l’équivalent de 3 crash de Boeing ou d’une catastrophe de Buizingen par semaine … au nom d’une tendance culturelle lourde à considérer avec bienveillance tout ce qui se rapporte à l’automobile. Mais comment donc pouvons-nous accepter à ce point l’intolérable, ses blessés graves, ses handicapés, ses familles meurtries ?

(suite…)



280px-Vresse-sur-Semois_JPG02

Pour les habitants des zones rurales, ECOLO préfère la mobilisation à l’abstention.

Absence de réseau GSM, accessibilité difficile à internet, coupures de courant fréquentes, problèmes de télédistribution ou de téléphonie… il y a peu, le Bourgmestre de Vresse-Sur-Semois proposait ni plus ni moins de boycotter les prochaines élections pour protester contre le traitement réservé à sa commune. (suite…)



Capture d’écran 2014-04-10 à 20.55.37

Commerce à Ciney

La commune n’a pas besoin d’un nouveau centre commercial mais bien d’une gestion dynamique du centre-ville ! Ce mercredi soir, la locale ECOLO de Ciney proposait une rencontre, ouverte à tous, sur le thème de l’avenir des commerces dans notre commune. (suite…)



Roger, une Rochefort !

Le Ministre Henry a donc tranché et annulé le permis d’environnement accordé à la société Lhoist pour réaliser des essais de forage en vue de vérifier la faisabilité de l’approfondissement de la carrière de la Boverie à Rochefort.

Décision obscurantiste comme l’affirme le Ministre Marcourt ? Au contraire, en privilégiant la protection de l’écosystème « Tridaine » et de l’eau utilisée pour brasser la célèbre Trappiste et approvisionner les 7000 habitants de Rochefort, Philippe Henry a fait le choix du bien commun et du long terme. C’est réjouissant ! (suite…)



Unknown

La chasse en Wallonie, une nécessaire évolution

Une analyse d’Hadelin de Beer de Laer et de Patrick Dupriez, 2011.

Vu l’absence de prédateurs naturels pour le grand gibier, la chasse est devenue une activité de régulation nécessaire. Mais trop peu de chasseurs assument ce rôle de gestionnaire des écosystèmes et trop de sociétés de chasse poursuivent principalement des objectifs économiques via l’offre du trophée facile et du plaisir de tuer. La forêt wallonne souffre d’une surdensité de grand gibier, ce qui est néfaste pour la biodiversité (surtout les sangliers) et la sylviculture (surtout les cervidés). Des prélèvements insuffisants, d’une part, et le nourrissage artificiel, d’autre part, accentuent ce problème de déséquilibre entre les populations de grands gibiers et les capacités d’accueil des biotopes. Le petit gibier souffre, lui, d’un manque d’habitats à cause de l’agriculture intensive. Certaines espèces de gibiers sont menacées. Le lâcher de gibier jusqu’un mois avant l’ouverture de la chasse pose un problème éthique mais contribue également aux déséquilibres au sein des écosystèmes forestier et agricole.  La Déclaration de Politique Régionale contient une série les mesures correctrices nécessaires mais face au lobby dominant parmi les chasseurs les décisions tardent à être prises.

Retrouvez le texte complet en cliquant sur ce lien