Tag: Dinant-Philippeville

drogue

Il faut sauver Destination à Dinant et mieux soutenir la lutte contre les assuétudes en Wallonie !

Le journal l’Avenir de ce jeudi évoquait la situation quasi désespérée de l’asbl Destination à Dinant qui assure un travail reconnu et essentiel de prévention des assuétudes et d’aide aux usagers de drogues mais se trouve confrontée à un sous-financement structurel qui l’amène aujourd’hui au bord de la liquidation.

La disparition de Destination serait une catastrophe pour de nombreuses personnes de l’arrondissement de Dinant et au-delà alors que les assuétudes sont un volet indispensable de l’aide sociale à laquelle les citoyens ont droit en Wallonie.

Les demandes d’interventions ne font d’ailleurs malheureusement que croître dans ce domaine et Destination est devenu un service de référence dont le travail devrait, au contraire, être amplifié pour répondre à un besoin sociétal grandissant, d’autant que la qualité reconnue de ses services amène une orientation croissante des personnes vers celle-ci (1).

(suite…)



Elections – Débat Régiopoly (RTBF) – 23 mai 2014

 

 

Capture d’écran 2014-05-23 à 17.08.42

http://www.rtbf.be/video/detail_elections-2014-regiopoly?id=1929352



Vive la slow politique !

Santé, éducation, économie, cohésion sociale, diplomatie, finance, environnement… dans tous les domaines de l’action politique les défis auxquels nous sommes confrontés sont de plus en plus complexes. Les aménagements à la marge et les réparations de fortune ne suffisent plus. (suite…)



hp_01

Changer de regard sur l’habitat permanent

Aujourd’hui, plus de 10 000 personnes vivent en Wallonie dans des zones d’«habitat permanent», c’est-à-dire dans des zones (forestières ou de loisir essentiellement) qui ne sont pas destinées formellement à de l’habitat et dans des habitations qui ne correspondent pas toujours à la définition administrative du logement : caravanes, chalets… L’habitat permanent porte donc mal son nom puisqu’il est en fait souvent un habitat précaire pour des raisons pratiques et/ou administratives.

Initié par la Région Wallonne en 2003, le « plan HP » marquait une volonté d’éliminer progressivement ce phénomène considéré comme « portant atteinte à la dignité des personnes ». Mais pour Ecolo, il est temps de poser la question autrement.

(suite…)



Réconcilions le champ et l’assiette ! (vidéo)



Capture d’écran 2014-05-12 à 22.34.08

Réconcilier le champ et l’assiette…

Ce lundi 12 mai, l’agriculture et de l’alimentation ont été au centre d’une rencontre à la ferme de Jambjoûle, chez Bernard Convié, à Villers-sur-Lesse.

(suite…)



280px-Vresse-sur-Semois_JPG02

Pour les habitants des zones rurales, ECOLO préfère la mobilisation à l’abstention.

Absence de réseau GSM, accessibilité difficile à internet, coupures de courant fréquentes, problèmes de télédistribution ou de téléphonie… il y a peu, le Bourgmestre de Vresse-Sur-Semois proposait ni plus ni moins de boycotter les prochaines élections pour protester contre le traitement réservé à sa commune. (suite…)



Capture d’écran 2014-04-10 à 20.55.37

Commerce à Ciney

La commune n’a pas besoin d’un nouveau centre commercial mais bien d’une gestion dynamique du centre-ville ! Ce mercredi soir, la locale ECOLO de Ciney proposait une rencontre, ouverte à tous, sur le thème de l’avenir des commerces dans notre commune. (suite…)



lancement campagne DiPhi

Un changement qui associe le réalisme à la radicalité

Chers amis, Verts amis, cette fois, c’est parti ! Nous voilà, ensemble, ce soir… Pour partir en campagne avec la force de nos convictions et parce que nous nous sentons capables, en ces temps incertains, d’apporter mieux que d’autres, des réponses qui ne soient pas celles des sentiers battus.  (suite…)



Nos premiers intervenants de la soirée .

Des emplois pour demain avec les alliances emploi-environnement !

L’Alliance Emploi-Environnement conclue par la Wallonie avec le secteur de la construction, c’est 44 partenaires, 52 actions concrètes, un budget d’ 1 milliard d’euros, 2.541.000 kWh économisés (quasi autant que la consommation de chauffage des habitants de Charleroi !) et 586.000 t de CO2 économisés (soit autant que les émissions annuelles de Namur !). Une conférence s’est tenue ce 28 mars à Ciney sur ce thème. (suite…)