Tag: mobilité

RER

Il est temps de retrouver une vraie ambition pour le rail ! Et pourquoi pas un RER à Namur ?

Depuis quelques années, tous les partis politiques s’accordent pour affirmer qu’il faut développer les transports publics et particulièrement le rail. Hélas, entre l’unanimité des discours et la réalité de l’action, il y a un gap que les navetteurs connaissent bien. Or, des pistes concrètes existent. Le RER dans des villes moyennes, comme par exemple Namur, est l’une d’elles. (suite…)



verkehrssicherheit-securite-routiere-sicurezza-stradale_572_381

La sécurité routière, cause régionale. Direction « mobilité apaisée ! »

La sécurité routière ne semble pas faire partie des enjeux de la campagne électorale. Comme si notre société acceptait implicitement son millier de morts annuel sur les routes, l’équivalent de 3 crash de Boeing ou d’une catastrophe de Buizingen par semaine … au nom d’une tendance culturelle lourde à considérer avec bienveillance tout ce qui se rapporte à l’automobile. Mais comment donc pouvons-nous accepter à ce point l’intolérable, ses blessés graves, ses handicapés, ses familles meurtries ?

(suite…)



280px-Vresse-sur-Semois_JPG02

Pour les habitants des zones rurales, ECOLO préfère la mobilisation à l’abstention.

Absence de réseau GSM, accessibilité difficile à internet, coupures de courant fréquentes, problèmes de télédistribution ou de téléphonie… il y a peu, le Bourgmestre de Vresse-Sur-Semois proposait ni plus ni moins de boycotter les prochaines élections pour protester contre le traitement réservé à sa commune. (suite…)



backfeat

En route avec le backfiets !

Voici un type de véhicule familial, déjà présent depuis longtemps dans les pays nordiques, qui commence peu à peu à circuler dans nos contrées. Quatre places, suspension, vitesses, cadre en alu, assistance électrique, protection pluie… Il n’a rien à envier à la dernière berline sortie des salons. (suite…)



camion couvin

Contournement de Couvin : limiter les effets pervers…

Le projet de contournement de Couvin est vieux de 40 ans et a donné cours à des débats passionnés. Aujourd’hui, les premiers travaux sont en cours. Les Couvinois espèrent ainsi régler les problèmes de sécurité et de qualité de vie provoqués par le passage des poids lourds dans le centre de la ville. Ce sera sans doute le cas. Mais cela se fera au prix de très importantes nuisances dans l’environnement immédiat. Car l’amélioration du réseau routier va le rendre plus attirant et entraîner une augmentation considérable du trafic. Des estimations prévoient un trafic de l’ordre de 15 000 véhicules par jour, dont 4 700 camions pour environ 1700 aujourd’hui. Il faut donc agir, prévoir et prévenir les effets pervers de ce chantier de manière précise : dévier les poids lourds vers les autoroutes, établir une zone 30 en centre ville, anticiper les risques de sécurité. (suite…)



travaux couvin

Contourner Couvin, et après ?

Le projet, de contournement de Couvin a le plus souvent été présenté comme une solution aux problèmes de sécurité et de qualité de vie provoqué par le passage des poids lourds dans le centre de Couvin. Mais qu'en est-il de ses futures conséquences locales et régionales ?

(suite…)


Saint-Valentrain : Que (re)vivent les petites gares !

Vendredi 13 février, pour la dixième année consécutive, les militants écolos fêtaient la Saint-Valentrain aux quatre coins de Wallonie et de Bruxelles en distribuant, cette fois, des sachets de semences de fleurs sauvages.

Une façon de remercier les navetteurs pour le geste qu'ils font quotidiennement en choisissant les transports en commun…

L'occasion aussi de marteler les propositions écologistes en faveur d'un réseau ferroviaire de qualité, adapté à la diversité des besoins de mobilité, interconnecté avec les autres modes de déplacement individuels (marche, vélo, voiture…) et collectifs (bus, voiture partagée…).

Nous pensons en ce sens que les petites gares, longtemps oubliées, peuvent êtres amenées à jouer un nouveau rôle en drainant davantage de voyageurs vers le réseau inter-city.

Le message pouvait sembler un peu anachronique en cette période où de nombreux usagers de la SNCB sont exaspérés par les retards à répétition et des conditions de voyage parfois déplorables. Mais cela n'a pas empêché les Régionales Ecolo de la Province de Namur de lancer le chantier « petites gares » en commençant par une enquête sur la situation des gares et points d'arrêt du réseau dans nos arrondissements. Sans conteste, des améliorations importantes de confort, d'accueil et de service sont indispensables.

De ce travail réalisé par les militants résulte l'intéressant document de recommandations politiques qui fît l'objet de notre conférence de presse du 13 février et de nouvelles questions à approfondir dans les mois qui viennent.

Vous pourrez trouver le dossier de presse en suivant ce lien : http://alexandrie.etopia.be/Record.htm?idlist=36&record=19147049124919652219

Merci et bravo à tous les militants qui se sont impliqués dans ce travail.

Photo (cc) Philippe Lebrun