Tag: transition

Demain

Créons Demain, ensemble !

Incroyable, l’épopée du film « Demain » ! César du meilleur documentaire, et des entrées approchant le million de spectateurs en France et en Belgique. Même ses auteurs, Cyril Dion et Mélanie Laurent, s’en étonnent : « D’habitude, l’écologie, tout le monde s’en fout ! ». Un tel succès indique que le public du film s’étend bien au-delà des habituels écolos convaincus : un nombre croissant de citoyens ressentent le besoin d’un renouvellement de sens et s’interrogent sur l’avenir de notre planète. (suite…)



Réveiller l’espoir : le premier job des écologistes !

10168149_10206022682510727_201544578103429137_n

Voilà pourquoi nous nous engageons et déposons notre candidature à la coprésidence d’Ecolo.

Nous assistons depuis une vingtaine d’années à une spectaculaire entreprise de démantèlement de l’autorité publique. Le totalitarisme financier rend de plus en plus obsolètes les rouages de la démocratie parlementaire. L’ensemble de la politique souffre puisqu’elle étale trop souvent son impuissance et, paradoxalement, ceux qui proposent de changer le monde plutôt que défendre le statu quo semblent être ceux qui en pâtissent le plus.

La défense de notre biosphère va de paire avec un modèle fondé sur la justice et la liberté. Un modèle de société qui favorise la sécurité des seuls opulents est inacceptable d’un point de vue moral mais aussi tout simplement insupportable d’un point de vue politique. Ecolo doit affirmer davantage sa singularité en s’adressant à tous.

(suite…)



monnaie locale

Un peu partout naissent des « monnaies complémentaires » : une solution pour une économie plus locale, plus conviviale et plus durable ! Et en Wallonie ?

Une monnaie complémentaire capitalise sur les liens qui peuvent exister au sein d’une communauté et aide celle-ci à se développer en les renforçant.

Il y a aujourd’hui un véritable mouvement planétaire autour de ces monnaies locales ou sociales et cette nouvelle création monétaire pourrait bien contribuer à la résilience d’un système financier mondial fragilisé et permettre de rendre à l’argent sa véritable valeur de contribution à l’économie réelle et à la création d’activité et d’emplois.

En Wallonie aussi, cela bouge : l’épi lorrain en Gaume, le Valeureux à Liège, le Ropi à Mons-Borinage, le Minuto à Braine-le-Comte, le Solathoi à Ath, le Talent à Ottignies-LLN, le GeT-it à Grez-Doiceau… et bientôt une nouvelle monnaie en Condroz-Famenne à l’initiative des groupes « Rochefort en transition » et « Ciney en transition »…

Ces initiatives locales ne sont pas que de sympathiques projets associatifs. La (re)création des monnaies augmente la diversité au sein de notre système monétaire et offre une piste de progrès social, culturel et économique de plus en plus crédible.

C’est ainsi qu’à l’initiative du Groupe Ecolo et particulièrement de mon ancien collègue Christian Noiret, le Parlement wallon a publié un rapport introductif intitulé « Une monnaie complémentaire, outil pertinent pour abréger la crise en Wallonie ? ». L’objectif de ce rapport est d’introduire un débat parlementaire sur la possibilité de créer une ou des monnaie(s) complémentaires en Wallonie.

Espérons que les nouveaux députés régionaux s’empareront de ce thème dans les mois qui viennent…

Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter l’article « Et si on créait une monnaie wallonne » publié précédemment sur ce site mais aussi :

– le guide pratique des monnaies complémentaires publié par le Réseau Financité ;

– le site de la plate-forme français des monnaies complémentaires.

Alors, pour « faire transition », ensemble, battons la monnaie !

 

 

 



Capture d’écran 2014-05-12 à 22.34.08

Réconcilier le champ et l’assiette…

Ce lundi 12 mai, l’agriculture et de l’alimentation ont été au centre d’une rencontre à la ferme de Jambjoûle, chez Bernard Convié, à Villers-sur-Lesse.

(suite…)



Faisons tenuki…

Au go, quand une situation est momentanément bloquée ou trop défavorable, une tactique consiste à « faire tenuki », c’est à dire déplacer les coups à l’autre bout du plateau. N’est-ce pas ce que nous devons faire aujourd’hui concernant certaines de nos politiques ?

(suite…)



ATP-menu_01

Acteurs des temps présents à Ciney

La semaine de marche des Acteurs des Temps Présents démarre ce matin de la stèle commémorative de la guerre du lait  à Ciney (2009). Je suis présent pour marquer ma solidarité avec les militants syndicaux, ouvriers et agriculteurs. (suite…)



lancement campagne DiPhi

Un changement qui associe le réalisme à la radicalité

Chers amis, Verts amis, cette fois, c’est parti ! Nous voilà, ensemble, ce soir… Pour partir en campagne avec la force de nos convictions et parce que nous nous sentons capables, en ces temps incertains, d’apporter mieux que d’autres, des réponses qui ne soient pas celles des sentiers battus.  (suite…)



Capture d’écran 2014-04-03 à 11.14.08

All you need is slow : une économie du vivant, plus féminine …

Par Marc Lemaire

« Quand on se penche sur l’histoire du PIB, on ne trouve que des hommes … il fallait donner aux gouvernements une vision des ressources mobilisables en cas de guerre » Jean Gadrey.  (suite…)



Et si on changeait de paradigme ?

La tête à l’envers

Qu’est-ce qu’un changement de paradigme?

Chacun et tout le monde appelle au changement, même ceux qui occupent le pouvoir depuis que la Belgique existe. Mais quel changement ?  Celui des farandoles où quelqu’un crie « changez ! » avant que la danse ne reprenne comme si de rien n’était ?  Ou celui qui brise réellement le cercle stérile, épuisant, qui ouvre la porte et qui permet à tous de s’échapper vers d’autres chorégraphies collectives ? (suite…)



Ecole de Buzet

Une école comme les autres … ou presque

A Buzet un matin, dans la commune de Foreffe, à la Maison des Enfants, petite école communale.

Après quelques notes au piano, nous voilà partis vers le grand grenier. (suite…)